Mont Tauch, la référence Fitou, cave coopérative de Tuchan et Durban.

Rejoignez-nous

Image Alt

AOC Fitou

Appellation d'origine contrôlé Fitou

Présentation

Le Fitou est un vin du sud de la France. Il est parmi les meilleurs vins du Sud et tient son nom du village audois Fitou.

Le Fitou fut le premier vin rouge en Languedoc-Roussillon à obtenir le statut d’Appellation d’Origine Contrôlée en 1948.

L’Appellation couvre une aire de production de 2 500 ha de vignes, une production de 100 000 hl (13.3 millions de bouteilles) de vin en moyenne avec un rendement moyen de 40 hl par hectare, le rendement le plus bas de toutes les AOC du Languedoc.

Le mot Fitou reflète en lui même tout le caractère exceptionnel de l’appellation, car il trouve son origine dans le Latin fita qui signifie frontière ou limite. En effet, seulement neuf villages ont le droit de produire du Fitou. Les villages de Fitou, Caves, Treilles, La Palme et Leucate sur la côte méditerranéenne, et Paziols, Tuchan, Villeneuve et Cascastel quelques kilomètres plus loin dans le massif des Corbières.

Le Fitou se compose principalement d’un assemblage de Carignan et de Grenache, équilibré avec de la Syrah pour la partie haute du Fitou et du Mourvèdre pour le Fitou du bord de la mer.

Appellation d'origine contrôlé Fitou

Historique

Déjà aux 16ème et 17ème siècles, les rois Louis XIII et Louis XIV appréciaient le vin de Fitou. Malgré cela, l’obtention du statut AOC fut un travail de longue haleine pour le peuple de Fitou.

Suite à la crise du vin en 1907, les premières caves coopératives sont créés pour surmonter les problèmes de mévente mais rencontrent encore des difficultés dans les années 1920. A cette époque, les producteurs se trouvent obligés de vendre principalement en vrac à des négociants de Bordeaux et à la maison Byrrh qui l’utilisent pour affiner leurs propres produits.

Ainsi le vin de Fitou devient réputé parmi les experts en vin, mais reste encore méconnu du grand public car il n’existe aucune étiquette au nom du producteur d’origine.

Crédits photos : draji.net

Grâce à la création de l’AOC en 1936, les neuf villages de Fitou saisissent la chance de faire reconnaître officiellement la qualité de leur vin. La bataille commence dès 1936 quand leurs Vins Doux Naturels obtiennent l’AOC sous le nom de Côtes d’Agly.

Au départ, des vignerons des cinq villages côtiers forment le Comité de Défense pour les vins de Fitou et bientôt, après la guerre, ils se joignent à leur camarades des quatre villages d’en haut, qui eux prônaient jusqu’alors la création de la marque Côtes du Tauch, avec l’objectif commun d’obtenir une appellation pour le vin rouge.

En 1947, une délégation du tout récent Institut National des Appellations d’Origine (INAO) est invitée à étudier la possibilité d’une appellation Fitou. La qualité du vin, le savoir-faire ancestral, ainsi que la région de production, parviennent à convaincre les membres de la délégation. Un décret datant du 28 Avril 1948 rend officielle la naissance de l’appellation Fitou.

L’histoire du Fitou est celle de la conviction de quelques hommes dévoués et déterminés à laisser à leurs enfants non seulement un héritage, mais aussi un avenir. Les vignerons de Fitou ont su développer et affiner leur vin sur une terre sauvage et difficile à maîtriser, laissant ainsi s’exprimer pleinement le potentiel qualitatif de cépages traditionnels tel le Carignan. Afin de sauvegarder l’authentique identité du Fitou, un minimum de 30 % de Carignan est exigé.

En effet, dans de nombreux vignobles du Languedoc, au cours des vingt dernières années, la Syrah est devenue majoritaire dans l’assemblage du vin. En ce qui concerne la Cave Mont Tauch, tout en restructurant son vignoble, elle a su conserver certaines des meilleures parcelles pour le Carignan, mariant ainsi parfaitement tradition et modernité.

19,90

15,50

8,00
X